Et toujours la recherche

La firme, premier fournisseur de brevets au monde, y consacrerait 6 milliards de dollars par an.