Et si l’algorithme de chiffrement le plus utilisé au monde avait une backdoor ?
 

Le chiffrement symétrique AES est aujourd’hui omniprésent. Mais peut-on lui faire confiance ? Un chercheur en sécurité montre qu’il est possible de créer un algorithme similaire, résistant aux tests actuels, tout en y logeant une énorme porte dérobée.

Votre opinion

Postez un commentaire