Et Internet inventa l'éternité

Selon une décision de justice, un écrit sur Internet resterait valable éternellement, faisant disparaître la notion de prescription pour les délits de presse. Ainsi l'auteur d'un texte publié sur le Web pourrait être poursuivi à tout moment.

Votre opinion

Postez un commentaire