En matière de mobiles, possession vaut titre

En matière de mobiles, possession vaut titre