deepfake
 
Le candidat Manoj Tiwari dans sa vidéo deepfake. -

En créant deux vidéos deepfakes de sa propre initiative, un candidat à une élection de Delhi (Inde) a pu adresser un message aux électeurs en trois langues différentes. Un moyen de s’adresser au plus grand nombre, même sans parler leur langue.

Votre opinion

Postez un commentaire