Des démons continuent de paralyser le Web américain

Mise à jour Yahoo! lundi, eBay, Amazon, CNN et Buy.com mardi, E-Trade et ZDNet hier : les plus grands sites de commerce électronique ou d'information ont dû fermer boutique quelques heures. Tous victimes d'une attaque informatique d'envergure. En attendant de connaître les résultats de l'enquête du FBI, il semble que les pirates ont utilisé la méthode dite de l'attaque distribuée pour interrompre le service des sites visés. C'est en tout cas l'explication la plus fréquemment avancée.