Critiquer son patron sur Facebook est un motif de licenciement

Critiquer son patron sur Facebook est un motif de licenciement
 

Le conseil des prud’hommes a jugé fondée la décision d’Alten qui a licencié trois de ses employés pour dénigrement sur Facebook. L’argument de la correspondance privée n’a pas été retenu.