Malgré un remarquable effort d'infrastructure, les points publics d'accès sans fil à Internet restent quasiment muets. La faute aux tarifs des opérateurs, dissuasifs et incohérents.

Votre opinion

Postez un commentaire