Coronavirus : Moscou utilise la reconnaissance faciale pour faire respecter la quarantaine

Les forces de l'ordre de San Diego renoncent à la reconnaissance faciale.
 

Pour limiter la propagation de l’épidémie, la capitale russe traque 2 500 de ses habitants pour s’assurer qu'ils respectent leur quarantaine.

Votre opinion

Postez un commentaire