Comment les hackers de l’impossible s’attaquent aux PC les plus sécurisés
 

Ondes électromagnétiques, acoustiques, thermiques… Tous les moyens sont bons pour les chercheurs en sécurité de l’université Ben Gourion quand il s’agit de pirater des ordinateurs déconnectés, les cibles les plus difficiles dans le cyberespionnage.

Votre opinion

Postez un commentaire