Cinq secteurs passés au crible

Les plus touchés potentiellement : les spécialistes du soft et les "small caps".

Votre opinion

Postez un commentaire