Ces données qui venaient du froid