BT sort ses griffes, et se coupe en quatre pour mieux viser la Bourse

Seize ans après avoir perdu son monopole sur le marché national, l'opérateur historique britannique fait peau neuve.