« Big Hack » : le patron d'Apple demande à Bloomberg de retirer son enquête

Tim Cook
 
Tim Cook - Justin Sullivan / Getty Images North America / AFP

Tim Cook explique avoir fouillé de fond en comble sa société, à la recherche des supposées puces d’espionnage chinoises, mais n’avoir jamais rien trouvé. Il estime donc qu’il n’y a « rien de vrai » dans cet article.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire