AT&T se sépare de ses mobiles