Une note interne révèle l'intention du géant du e-commerce de collecter massivement des données sur les syndicats et les revendications sociales de ses employés américains.