Airbus mise sur des datacenters en containers pour monter en puissance

Les aérodynamiciens sont avides de simulation numérique, et leurs besoins en puissance de calcul sont exponentiels. Pour y faire face, la DSI d'Airbus a recours aux POD (Performance Optimized Datacenter), les centres de données en containers de HP.

Votre opinion

Postez un commentaire