En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux

Téléphoner en 4G n'est pas si simple à gérer pour les opérateurs

Conçus pour l'Internet mobile, les réseaux 4G ont aussi à acheminer les appels voix et les SMS, grâce à une technologie spécifique et complexe à déployer.

laisser un avis
agrandir la photo
Sur un réseau cellulaire 4G, téléphoner n'est pas simple comme un coup de fil. Ce paradoxe est lié à la technologie 4G conçue, comme Internet, pour transporter tout type de donnée informatique (web, email) mais pas le téléphone, ni les SMS.
L'acheminement de ces trafics n'étant pas géré nativement (ni par le réseau ni par les smartphones 4G), l'opérateur  n'a pas d'autre option (aujourd'hui) que de les faire passer sur son réseau 3G existant, grâce à la technologie CSFB (circuit switched fallback) prévue pour cela.
Quand vous téléphonerez (hors usage d'applications de voix sur IP comme Skype ou Viber) ou expédierez un SMS depuis votre smartphone 4G, ces communications seront ainsi identifiées puis basculées sur le réseau 3G de l'opérateur. Seul, l'internet mobile transitera en fait par le nouveau réseau 4G.

Les industriels des télécoms fournissent la technologie

Toute la difficulté pour l'opérateur consiste à gérer au mieux (sans que l'abonné soit pénalisé) ce basculement vers l’un ou l’autre réseau mobile en fonction de l’usage. Il doit également être en mesure, simultanément, de maintenir pour l'abonné une connexion Internet mobile sur le réseau 4G, si ce réseau est disponible.
Ce sont les industriels des télécoms (Ericsson, Alcatel-Lucent, Nokia-Siemens, Huawei, etc..) fournissant aux opérateurs les réseaux 4G, qui fournissent cette technologie sans laquelle, la 4G ne peut être déployée en pratique.
L'opérateur doit ensuite effectuer des réglages techniques et faire en sorte que le passage de relais entre 4G et 3G s'effectue sans que l'abonné ne s'en rende compte. La téléphonie, surtout, ne souffre pas de latence trop élevée.
C'est en partie pour cette raison (en plus des problèmes d'installation de nouvelles antennes-relais sur toits) que les opérateurs déploient, sur le terrain, progressivement, ville par ville, leur réseau 4G.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'Arcep pourra sanctionner un opérateur "par anticipation"
Le réseau 4G de Free s'ouvre aux iPhone 5c et 5s
La 4G disponible chez Sosh [MAJ]
3G/4G: Bouygues Telecom offre un week-end d'Internet mobile illimité
Après Free, B&You va répliquer très vite avec des forfaits 4G
Pour Bouygues Telecom, "la révolution 4G est en marche"
Mutualisation de réseau: Fleur Pellerin défavorable à la requête de Free
Le réseau 4G de Bouygues Telecom couvre 69% de la population
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Abonnés 4G: l'Europe à la traîne !
Les offres 4G s'adaptent aussi aux besoins des entreprises
4G : Bouygues et Orange restent loin devant pour les antennes en service
[MWC 2014] Ericsson évoque déjà l’arrivée de la 5G vers 2020
Bouygues Telecom lancera la 4G à plus de 150 MBits/s dès juin 2014
Mobile: Orange va tester la 4G à 300 MBits/s sur de nouvelles fréquences
Roaming: un quart des Européens en voyage dans l'UE éteint son mobile
Bouygues Telecom explique son accord avec SFR et son offre low cost
Mobile: SFR généralise la 4G sur ses forfaits Formule Carrée
Mobile : 76,7 millions de cartes SIM étaient en circulation fin 2013