En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

Nous avons testé le capteur Ultrapixel du HTC One

Nous avons pris une photo d’une scène peu éclairée avec le smartphone HTC One et répété l’opération avec ses principaux concurrents et un appareil photo. Face aux leaders, le HTC One tient ses promesses !

laisser un avis
HTC one
HTC one
Mardi dernier, 19 février, lors de la présentation du HTC One à Londres, Peter Chou, PDG de la firme taïwanaise insistait sur les aptitudes photo extraordinaires de son nouveau smartphone, premier terminal à être équipé d’un appareil photo Ultrapixels.  Nous avons souhaité vérifier par nous-même la qualité du capteur du HTC One, supposé faire des merveilles en basse lumière.
Nous avons pris 5 photos d’une même scène, en conditions identiques (un éclairage faible), avec le HTC One, l’iPhone 5, les Galaxy SIII et SII ainsi qu’à titre de référence, un appareil photo : le NEX-3 de Sony. Le verdict est sans appel : le HTC One l’emporte haut la main sur ses concurrents smartphones. En attendant des tests plus poussés au 01Lab, vous pouvez dès maintenant vous forger votre propre opinion en consultant les photos prises par nos soins.
Sony NEX-3 - ISO 3200
© Bruno Cormier
Sony NEX-3 - ISO 3200
agrandir la photo
HTC One - ISO 1057
© Bruno Cormier
HTC One - ISO 1057
agrandir la photo
Apple iPhone 5 - ISO 800
© Bruno Cormier
Apple iPhone 5 - ISO 800
agrandir la photo
Samsung Galaxy SIII - ISO 1800
© Bruno Cormier
Samsung Galaxy SIII - ISO 1800
agrandir la photo
Samsung Galaxy SII - ISO 400
© Bruno Cormier
Samsung Galaxy SII - ISO 400
agrandir la photo

L'analyse des photos en détail

Le capteur du HTC One offre une impressionnante clarté par rapport à la concurrence. Les Galaxy S3 et S2 de Samsung ne parviennent pas à capter suffisamment de lumière et fournissent une image beaucoup trop sombre dans ces conditions extrêmes. L'iPhone 5 d'Apple fait un peu mieux, sans pour autant égaler le One. De son côté, le NEX-3 de Sony, un véritable appareil photo compact à optique interchangeable, parvient – et c’est normal - à offrir une qualité d'image nettement supérieure.

Une bonne analyse de la scène...

Nous n’avons pas ici testé les performances pures des appareils en mode laboratoire et à réglages constant : peu d’utilisateurs débrayent manuellement leurs smartphones. Non, ici nous avons voulu voir comment se comportent les appareils en mode tout automatique. Chaque appareil a donc réagit à la scène – intérieur nuit, très sombre – de la manière dont il est programmé.
Comme vous pouvez le constater en regardant nos images ou en cliquant sur ce lien Picasa, le capteur du HTC One est le seul smartphone à exposer correctement la scène : pour cela il monte à plus de 1000 ISO.

... et un bon couple "capteur + optique"

L’explication technique de cette prouesse est simple : la faible densité en photosites (les mégapixels) du capteur Ultrapixel (4 Mpix) couplée à la relative grande surface du capteur et à une optique lumineuse lui permettent de monter en sensibilité sans produire une image trop bruitée. Quand les capteurs plus petits et très denses des autres smartphones (8 Mpix de moyenne) ont du mal à offrir assez de lumière à chacun de leurs pixels.
La faiblesse de ce capteur 4 mégapixels, c'est sa définition. Elle ne permettra pas d'imprimer des images en très grand format, comme des posters, limitant l'impression à la taille d'une feuille A4 environ, voire A3 si un bon travail d’interpolation est réalisé. Mais à côté de cela, un mauvais capteur de 13 Mpix peut donner une image certes plus définie mais plus bruitée et plus brouillonne. A choisir il vaut donc mieux un bon capteur à définition modeste qu’un capteur moyen à haute définition.
Au vue de l'utilisation réelle des smartphones - beaucoup de photos en intérieur et lors de soirées - le pari de HTC de miser sur la qualité d'image au détriment de la définition nous apparaît tout à fait pertinent. Espérons pour HTC que le matraquage marketing et la guerre des mégapixels qui a fait rage dans la photo numérique ne lui porte pas injustement préjudice !
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
[Test] One Max : la phablette version HTC
Amazon collaborerait avec HTC pour sa future gamme de smartphones
Le HTC One Max intègrera un lecteur d’empreinte digitale
Smartphone : mal en point, HTC subit ses premières pertes trimestrielles
L'iPhone 5 doit avoir iOS 7 pour le réseau 4G de Bouygues Telecom
JTech 154 : Surface 2 et Pro 2, iPhone 5c, 4G, LG G2
iPhone 5, 5c et 5s : notre première vague de tests, leurs performances comparées…
L'iPhone 5 neuf continue d'être vendu en dehors d'Apple
4G : Bouygues Telecom prospecte activement les détenteurs d'iPhone 5
HTC développe son propre OS mobile pour le marché chinois, s’éloignant d’Android
[Eté 2013] Keynote et test de l'iPhone 5
Smartphone : le HTC One "mini" à écran 4,3 pouces débarque
Smartphone: le HTC One mini en gestation avancée
Après Samsung, HTC annonce une Google Edition du « One »
Hémorragie de directeurs et mauvaises ventes chez HTC
Samsung aurait recruté des étudiants pour dénigrer HTC sur Internet
Inquiété par Apple et HTC, Samsung veut améliorer ses smartphones
Un milliardaire chinois débourse 11,5 millions d'euros pour un iPhone 5
HTC : les résultats du premier trimestre au plus bas