En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Pour Bill Gates, Microsoft n’innove pas assez mais Steve Ballmer n’est pas fautif

S’il juge que Microsoft n’innove pas assez dans certains domaines, Bill Gates ne juge pas que son CEO en soit le responsable. Il lui renouvelle ainsi sa confiance et indique que les deux hommes travaillent toujours en équipe.

laisser un avis
Dans une interview accordée à la chaîne américaine CBS, Bill Gates, toujours membre influent du directoire de Microsoft a répondu à quelques questions. Certaines portaient sur le travail qu’il mène avec sa femme au cœur de la Fondation Bill & Melinda Gates, d’autres touchaient plus précisément à Microsoft, à la situation du géant du logiciel et à sa stratégie.

Autocritiques globalement positives

Alors que la révolution Windows 8 prend un peu de temps à décoller, que les Windows Phone n’ont pas encore bouleversé la donne, Charlie Rose, le journaliste qui l’interviewe, lui demande « êtes-vous satisfait de la performance de Steve Ballmer ? »
On appréciera la réponse qui est autant une belle manière de recentrer l’attention sur la société qu’un moyen de montrer que Steve Ballmer, compagnon de longue date, a encore sa confiance : « Lui et moi sommes les personnes les plus autocritiques que vous puissiez imaginer. Il y a des tonnes de choses incroyables que la direction de Steve a permis de réaliser dans cette entreprise au cours de ces dernières années. Windows 8 est la clé du futur, les ordinateurs Surface, Bing devient un meilleur outil de recherche, la Xbox,… mais est-ce suffisant ? Non. »

Pas satisfaits malgré tout

Et une fois encore, il reprend la parole en son nom et au nom du PDG de Microsoft : « Lui et moi ne sommes pas satisfaits. En termes de vraies ruptures, nous ne faisons pas tout ce qui est possible. »
Un exemple de cette innovation insuffisante vient naturellement dans la conversation : les téléphones portables. Bill Gates utilise un joli raccourci : « Il y a beaucoup de domaines, comme les téléphones portables où nous ne nous sommes pas lancés très tôt pour prendre la tête. » Microsoft a pourtant, parmi les acteurs majeurs des OS mobiles, à l’heure actuelle, celui qui a la plus grande ancienneté. « Non, nous n’avons pas raté les téléphones portables. Mais la façon dont nous voulions le faire ne nous a pas permis de dominer le marché. C’est donc clairement une erreur ».

Steve Ballmer blanchi

Une erreur reconnue mais qui n’est pas imputée à la seule personne de Steve Ballmer. Et quand Charlie Rose l’interroge sur sa réaction face aux nombreuses publications qui donnent des conseils à Microsoft sur la bonne voie à suivre, Bill Gates répond en riant : « Eh bien, nous apprécions le conseil »… Il ne semble en tout cas pas tenir compte de ceux qui encouragent les actionnaires de Microsoft à demander le départ de Steve Ballmer, jugé responsable par beaucoup d’analystes des ratages et retards du géant de Redmond.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Microsoft : de Steve Ballmer à Satya Nadella, qu'est-ce qui change ?
Succession à la tête de Microsoft, Steve Ballmer restera le plus gros actionnaire
Bill Gates et Steve Ballmer s'accrochent au conseil d'administration de Microsoft
Trois importants investisseurs veulent que Bill Gates quitte le board de Microsoft
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Fin du support de XP : la Saint Hacker tombera-t-elle un 8 avril ?
Build 2014 : Windows part à l’assaut des objets connectés
Office sur iPad : premier contact en images
DirectX 12, Microsoft promet des jeux mieux optimisés sur PC, smartphone et Xbox One
Ventes de PS4 et Xbox One, la console de Microsoft rattrape presque son retard
Microsoft confirme un nouvel Office pour Mac cette année
Marc Fiorentino : "Les valeurs technologiques américaines n'ont jamais connu une telle flambée"
Microsoft pourrait bientôt pousser son Xbox Live sur iOS et Android
Cortana, le futur assistant de Windows Phone, se montre en vidéo
PlayStation 4 : Sony écoule plus de 6 millions de consoles dans le monde
Microsoft : Cortana, le nouvel assistant personnel de Windows Phone, se précise
Microsoft : deux dirigeants sur le départ, un ex-conseiller des Clinton promu
01 Replay : Les nouveaux métiers des applications mobiles
JTECH 173 : voiture connectée, Intel Edison, le futur de Windows 8