En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Trouver un partenaire sexuel parmi ses amis Facebook

L’application « Bang your friends » permet aux utilisateurs de trouver un partenaire parmi ses amis Facebook. Mais la sécurité de l’application fait débat.

laisser un avis
Le site bangwithfriends.com est sobre.
agrandir la photo
Plus de 20 000 utilisateurs en l’espace d’une semaine. Cinq nouveaux utilisateurs se connecteraient chaque minute. L’application « Bang your friends » (« B… avec tes amis ») est le buzz du moment dans la communauté Facebook. Mais le sujet fait l'objet de nombreuses controverses. 
De quoi s’agit-t-il ? Créée il y a environ une semaine par trois développeurs californiens âgés autour d’une vingtaine d’années, cette application propose de trouver un partenaire sexuel parmi ses amis Facebook, tout en minimisant le risque de se prendre une veste.
Une fois installée, l’utilisateur (ou l’utilisatrice) voit afficher une liste de ses ami(e)s. S’il est intéressé par l’un des profils, il clique simplement sur « Down to bang ». Si l’autre fait pareil, un message est envoyé aux deux, qui pourront alors s’organiser en toute connaissance de cause. Plus de plus 1000 couples se seraient ainsi déjà formés affirme Facebook.

Programmée en quelques heures

Pour l’instant, l’application ne fonctionne que pour les relations hétérosexuelles. Un homme ne voit afficher que ses amis femmes, et inversement. Mais une mise à jour est d’ores et déjà prévue en ce sens. « Pour être honnête, nous avons programmé ça en deux heures… avec beaucoup de Vodka Red Bull… et puis ça a commencé à décoller », expliquent les trois développeurs – qui souhaitent garder leur anonymat pour l’instant – auprès du site DailyBeast.
Mais attention, ce n’est pas juste une blague de jeunes adultes éméchés. Derrière cette application se cache une veritable réflexion. Interrogés par Buzzfeed, ils soutiennent que « le sexe ne devrait pas être caché et stigmatisé. Nous croyons que les gens devraient être honnêtes et plus avenants entre eux. Notre but est d’apporter le bonheur à des couples potentiels en abaissant les barrières liées à l’intimité. » Une philosophie finalement assez inspirée des années 70…

Anonymat réel ?

agrandir la photo
L’application provoque des réactions assez vives outre-Atlantique. Certains la trouvent géniale, d’autres se demandent si l’anonymat est réellement préservé. Ainsi, lorsqu’on sélectionne l’application,  elle montre automatiquement qui d’autre parmi ses amis l’utilise également. Ce qui, en soi, peut déjà être assez gênant.
D’autres encore pointent sur le fait que les mineurs puissent accéder à cette application, sans aucun message de prévention. En tous les cas, l’idée en tant que telle n’est pas réellement nouvelle. Il existe déjà des applications mobiles spécialisées dans la mise en relation « charnelle », telles que Grindr pour les gays ou Blendr pour les hétéros. A la différence que celles-ci ciblent n’importe qui dans un rayon géographique.
Et vous, que pensez-vous de cette application ?

Sources:

L'article du Daily Beast

L'article de Buzzfeed

envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les travailleurs du sexe ne sont plus les bienvenus sur LinkedIn
Sexe 2.0 : 22% des Français sont prêts à faire l’amour virtuellement
Les joueurs sur Xbox 360 sont meilleurs au lit que leurs homologues sur Wii ou PC
CES 2013 : quand la technologie vient pimenter nos vies sexuelles
Un robot Android a uriné sur le logo d’Apple dans Google Maps
01net evening : les 5 infos qu'il ne fallait pas rater aujourd'hui (24.04.2015)
Quel animal êtes-vous ? Google lance un quiz bizarre pour la journée de la Terre
Vidéo : elles cassent des noix avec un Samsung Galaxy S6 pour prouver qu’il est solide
Mobilegeddon : Google récompense les sites mobiles pour renforcer son modèle économique
Google a failli racheter Tesla pour six milliards de dollars en 2013
La loi de Moore fête ses cinquante ans de révolution en marche, avant d'être morte ?
Deux colocataires finissent en sang après une dispute à propos d'Android et d'iOS
Vous ne pourrez pas acheter la Watch dans un Apple Store avant le mois de juin
Vidéo : découvrez les images impressionnantes du crash de la fusée de SpaceX
Google fête les 155 ans du célèbre Pony Express
.Sucks : face à la flambée des prix, l’Icann s’inquiète et pourrait sévir…
Tentez votre chance aux Talents du numérique, 01net.com fait partie du jury !
Apple, Microsoft ou Yahoo! pourraient vouloir racheter Nokia Here... s'il est à vendre
Game of Thrones, presque la moitié de la nouvelle saison téléchargeable illégalement