En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Deux adolescentes droguent leurs parents pour pouvoir surfer plus longtemps

A cause d’un couvre-feu à dix heures, deux adolescentes californiennes ont drogué les parents d’une entre elles avec les somnifères de l’autre. Mauvaise pioche, elles passeront devant la justice pour mineurs.

laisser un avis
C’est un fait divers qui fait sourire tout en s’arrachant les cheveux. Ou quand la bêtise d’adolescentes fait un peu froid dans le dos tout en montrant à quel point on peut être ingénieux quand on est motivé.
Pour pouvoir continuer à surfer sur le Net après dix heures, soit l’heure du couvre-feu fixé par les parents d’une des deux jeunes filles, ces dernières ont drogué leurs milk shakes avec des somnifères. Bien qu’ils aient trouvé que leur boisson avait un drôle de goût, les parents avaient bu un quart de leur verre. Au bout d’une heure, ils dormaient laissant aux deux adolescentes tout le temps de surfer tranquillement.

Réveillés à une heure du matin les parents souffraient d’un mal de crâne violent et se sentaient groggy, comme s’ils avaient une « gueule de bois », selon le lieutenant de police, Lon Milka. Ils se sont donc recouchés jusqu’au matin où ils souffraient toujours des mêmes effets. Trouvant la chose plus qu'étrange, ils sont allés au poste de police le plus proche et ont acheté un kit de détection de drogue. Ils ont ainsi trouvé des traces de somnifère. Ils ont alors emmené leur fille et son amie au commissariat où, après discussion, les deux adolescentes ont été arrêtées pour avoir « mélangé volontairement des médicaments avec de la nourriture et pour conspiration ».
Etant mineures, elles ont tout d’abord été détenues temporairement dans une maison d’arrêt et passeront devant une cour de justice spécialisée mais ne risquent a priori pas de peine de prison. Si vous avez vous aussi instauré un couvre-feu pour Internet, un conseil, préparez-vous vous même votre tisane...

Source :
News10
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Gouvernance du Net, les Etats-Unis ouvrent la porte mais ce n’est pas sans risque
Les stratégies de présence sur le web des candidats aux municipales
Avec Memex, la Darpa veut un outil de recherche plus performant que Google
Tim Berners-Lee réprouve les agissements « consternants et stupides » de la NSA
Web : les DRM en bonne voie d’être intégrés dans les standards du W3C
Le CERN lance un émulateur pour découvrir le Web d’il y a vingt ans
Chiffrement sur le Web, FBI et NSA voulaient obtenir les clés SSL de géants du Net
Google représenterait un quart du trafic Internet
JTech 147 : Western Digital, Watchup, Pebble watch
Spécial Californie : comment Orange renifle l'innovation à San Francisco
Le big data appliqué au trafic routier
L'Hôtel California des e-entrepreneurs
Spécial Californie : la Silicon House accueille les e-entrepreneurs
Spécial Californie : au cœur des usages mobiles avec Flurry
01net a testé Leap Motion
La Californie enjoint la Bitcoin Foundation d’arrêter l’échange de Bitcoin
Spécial Californie : Airbnb, la start-up aux 300 000 logements
Google connectera des millions d’Africains au Net grâce à des ballons d’altitude
Google : un nouveau codec vidéo pour diviser la bande passante requise par deux