En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Marchés informatiques truqués : prison ferme pour les accusés

Le tribunal a puni de deux ans de prison ferme les deux principaux accusés dans les marchés informatiques truqués au conseil général des Hauts-de-Seine.

laisser un avis
agrandir la photo
Conformément aux réquisitions du tribunal correctionnel de Nanterre, les deux principaux accusés ont été condamnés à quatre ans de prison dont deux avec sursis et deux ans de prison ferme dans l'affaire des marchés publics truqués liés à l'informatisation des collèges des Hauts-de-Seine (92).
Marc Bottolaccio, ex-responsable du service informatique du conseil général, et Daniel Zaoui, le gérant de sociétés bénéficiaires de ces marchés, sont accusés d'avoir participé au « saucissonnage » de procédures de marchés publics visant à équiper en ordinateurs les collèges des Hauts-de-Seine.
Ces manoeuvres avaient pour finalité de ne pas dépasser le seuil de 46 000 euros et éviter ainsi l'obligatoire mise en concurrence. En échange, le prestataire aurait procédé à des surfacturations dans le cadre d'un "pacte de corruption" en échange de voyages, des frais de restaurant et ou des dons d'espèces, au profit de l'ex-responsable informatique.
Les faits datent de 1995 à 2000, époque où Charles Pasqua présidait l'assemblée départementale. C'est une ex-employée du conseil général, partie civile dans le procès, qui avait dénoncé les faits après avoir découvert des fausses factures.
 
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Vidéo : la Model X, la prochaine voiture de Tesla, en essai en Californie
De Quoi J'me Mail, le show high-tech hebdo en vidéo !
Le rappeur Jay-Z s'offre le service de streaming musical Wimp
Exploding Kittens, le jeu de cartes qui fait sauter les records sur Kickstarter
Vidéo: la chauve-souris robot... qui marche (presque) aussi bien qu'elle vole
Vidéo : bientôt des voitures, des maisons et des immeubles... imprimés en 3D
Bill Gates travaille sur Personal Agent, un projet secret chez Microsoft
Vidéo : le film Imitation Game retrace la vie d'Alan Turing, père de l'informatique
Vidéo : le casque Brand Killer, un « Adblock » pour le monde réel
Après la Champions League et l'Europa League, HTC sponsorise des e-sportifs
Le Galaxy S6 arrivera plus tôt que prévu avec un capteur photo 20 Mpixels
Et si ces photos volées représentaient le prochain MacBook Air 12" d'Apple ?
Vidéo : des chercheurs allemands ont créé un téléporteur (enfin presque)
Vidéo : un artiste britannique crée un GIF animé... avec des satellites
De Quoi J'me Mail, le show nouvelles technos enfin en vidéo !
Vidéo: un « Terminator » russe... qui roule à deux à l’heure
Vidéo : Xiaomi sort la poële à frire pour assommer Apple... dans une pub déroutante
The Pirate Bay continue le teasing autour de son retour
Vidéo : Big Mother is watching you
Une entreprise chinoise construit un immeuble avec une imprimante 3D