En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Marchés informatiques truqués : prison ferme pour les accusés

Le tribunal a puni de deux ans de prison ferme les deux principaux accusés dans les marchés informatiques truqués au conseil général des Hauts-de-Seine.

laisser un avis
agrandir la photo
Conformément aux réquisitions du tribunal correctionnel de Nanterre, les deux principaux accusés ont été condamnés à quatre ans de prison dont deux avec sursis et deux ans de prison ferme dans l'affaire des marchés publics truqués liés à l'informatisation des collèges des Hauts-de-Seine (92).
Marc Bottolaccio, ex-responsable du service informatique du conseil général, et Daniel Zaoui, le gérant de sociétés bénéficiaires de ces marchés, sont accusés d'avoir participé au « saucissonnage » de procédures de marchés publics visant à équiper en ordinateurs les collèges des Hauts-de-Seine.
Ces manoeuvres avaient pour finalité de ne pas dépasser le seuil de 46 000 euros et éviter ainsi l'obligatoire mise en concurrence. En échange, le prestataire aurait procédé à des surfacturations dans le cadre d'un "pacte de corruption" en échange de voyages, des frais de restaurant et ou des dons d'espèces, au profit de l'ex-responsable informatique.
Les faits datent de 1995 à 2000, époque où Charles Pasqua présidait l'assemblée départementale. C'est une ex-employée du conseil général, partie civile dans le procès, qui avait dénoncé les faits après avoir découvert des fausses factures.
 
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
01net evening : toute l'actu tech du 23 avril
01net evening : toute l'actu tech du 22 avril
L'analyse des tweets pourrait faire baisser la criminalité
01net evening : toute l'actu tech du 18 avril
Chez le vendeur en ligne Zalando, les magasiniers parcourent 20 km par jour
Les Français passent une heure par jour à surfer à des fins personnelles au travail
01net evening : toute l'actu tech du 17 avril
Jeunes internautes, testez votre e-réputation sur Twitter !
Le Facebook russe a refusé de livrer à l'ex-KGB les données de meneurs ukrainiens
01net evening : toute l'actu tech du 16 avril
Twitter refuse d'ouvrir un bureau en Turquie et espère avoir apaisé les autorités
Le fisc américain scanne les réseaux sociaux pour traquer les fraudeurs
01net evening : toute l'actu tech du 15 avril
Un tweet porno d’US Airways sème la pagaille
01net evening : toute l'actu tech du 14 avril
Jeux d'argent : les paris sportifs en grande forme au premier trimestre 2014
Facebook assure protéger votre vie privée pour mieux gagner votre confiance
01net evening : toute l'actu tech du 11 avril
Les CNIL européennes vent debout contre la surveillance massive de la NSA
Les Français et la confiance numérique : les internautes partagés sur les réseaux sociaux