En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Marchés informatiques truqués : prison ferme pour les accusés

Le tribunal a puni de deux ans de prison ferme les deux principaux accusés dans les marchés informatiques truqués au conseil général des Hauts-de-Seine.

laisser un avis
agrandir la photo
Conformément aux réquisitions du tribunal correctionnel de Nanterre, les deux principaux accusés ont été condamnés à quatre ans de prison dont deux avec sursis et deux ans de prison ferme dans l'affaire des marchés publics truqués liés à l'informatisation des collèges des Hauts-de-Seine (92).
Marc Bottolaccio, ex-responsable du service informatique du conseil général, et Daniel Zaoui, le gérant de sociétés bénéficiaires de ces marchés, sont accusés d'avoir participé au « saucissonnage » de procédures de marchés publics visant à équiper en ordinateurs les collèges des Hauts-de-Seine.
Ces manoeuvres avaient pour finalité de ne pas dépasser le seuil de 46 000 euros et éviter ainsi l'obligatoire mise en concurrence. En échange, le prestataire aurait procédé à des surfacturations dans le cadre d'un "pacte de corruption" en échange de voyages, des frais de restaurant et ou des dons d'espèces, au profit de l'ex-responsable informatique.
Les faits datent de 1995 à 2000, époque où Charles Pasqua présidait l'assemblée départementale. C'est une ex-employée du conseil général, partie civile dans le procès, qui avait dénoncé les faits après avoir découvert des fausses factures.
 
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Axelle Lemaire : "le président de la République a une montre connectée" (vidéo)
Le patron d'Alibaba s’impose dans le top 10 des milliardaires de la techno
Où on apprend grâce à des bars à hôtesses que Microsoft veut lancer un Amazon killer
Google fait machine arrière : le porno restera autorisé sur Blogger
Tim Cook : « la vie privée ne doit pas être sacrifiée pour lutter contre le terrorisme »
De Quoi J'me Mail, le show high-tech hebdo en vidéo !
Tesla Model S : une fonction cachée la « transforme » en voiture de James Bond !
Mais de quelle couleur est cette robe qui affole le Web ?
Vidéo : rayon laser, filet ou faucon... des armes pour lutter contre les drones
Fuite : les photos les plus précises jamais publiées du Galaxy S6
Chatter avec un commerçant depuis une recherche Google, c’est pour bientôt
Le patron de Facebook veut construire sa propre ville, « Zee-town »
Vidéo : sur les pistes de ski, restez connecté !
Vidéos : 8 des plus belles villes du monde filmées illégalement par des drones
Quand le patron de l’intelligence artificielle de Facebook se paie son homologue chez Google
T-Mobile publie une photo du Samsung Galaxy S6 Edge, à écran incurvé
Vidéo : des cahiers de coloriages connectés et des crayons de dessin 3D
Vidéo : découvrez Tomatan, le seul et unique robot distributeur de tomates
Vidéo : rester aussi longtemps qu'on veut sous la douche sans gaspiller l'eau
Vidéo : à Singapour, des drones pour vous servir au restaurant