En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Marchés informatiques truqués : prison ferme pour les accusés

Le tribunal a puni de deux ans de prison ferme les deux principaux accusés dans les marchés informatiques truqués au conseil général des Hauts-de-Seine.

laisser un avis
agrandir la photo
Conformément aux réquisitions du tribunal correctionnel de Nanterre, les deux principaux accusés ont été condamnés à quatre ans de prison dont deux avec sursis et deux ans de prison ferme dans l'affaire des marchés publics truqués liés à l'informatisation des collèges des Hauts-de-Seine (92).
Marc Bottolaccio, ex-responsable du service informatique du conseil général, et Daniel Zaoui, le gérant de sociétés bénéficiaires de ces marchés, sont accusés d'avoir participé au « saucissonnage » de procédures de marchés publics visant à équiper en ordinateurs les collèges des Hauts-de-Seine.
Ces manoeuvres avaient pour finalité de ne pas dépasser le seuil de 46 000 euros et éviter ainsi l'obligatoire mise en concurrence. En échange, le prestataire aurait procédé à des surfacturations dans le cadre d'un "pacte de corruption" en échange de voyages, des frais de restaurant et ou des dons d'espèces, au profit de l'ex-responsable informatique.
Les faits datent de 1995 à 2000, époque où Charles Pasqua présidait l'assemblée départementale. C'est une ex-employée du conseil général, partie civile dans le procès, qui avait dénoncé les faits après avoir découvert des fausses factures.
 
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Vidéo: la scène où Kim Jong-un est brûlé vif
Instagram : une chasse aux spambots qui froisse l’ego des stars
01net evening : toute l'actu tech du 18 décembre
Android : Google essaie d’éviter un procès pour monopole aux Etats-Unis
01net evening : toute l'actu tech du 17 décembre
Les pirates de Sony Pictures menacent de mort les spectateurs du film The Interview
01net evening : toute l'actu tech du 16 décembre
La montre connectée la plus chère du monde est une Apple Watch
Vidéo : sélection de tablettes et smartphones pour Noël
Quel drone choisir pour Noël ?
01net evening : toute l'actu tech du 15 décembre
Sony Pictures : les 10 fuites les plus croustillantes (merci les pirates)
Morgan Freeman : « si vous piratez un film, vous avez un petit pénis inutile »
IsoHunt ressuscite The Pirate Bay et lui rend hommage
Vidéo : l'US Navy teste un drone sous-marin qui nage comme un poisson
De Quoi J'me Mail, le replay : les cadeaux high-tech incontournables de Noël !
01net evening : toute l'actu tech du 12 décembre
Vidéo : du modèle mini au semi-professionnel, choisissez le bon drone pour Noël
YouTube teste un outil intégré de création de Gif animé
01net evening : toute l'actu tech du 11 décembre