En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

SFR porte plainte à Bruxelles contre l'itinérance entre Free et Orange

SFR a déposé plainte auprès de la Commission européenne contre Orange et Free et leur accord d'itinérance, déjà examiné par l'Autorité de la concurrence.

laisser un avis
agrandir la photo
SFR a déposé plainte courant novembre auprès de la Commission européenne contre ses concurrents Orange et Free.  « Nous avons bien reçu cette plainte », a déclaré Antoine Colombani, porte-parole du commissaire européen à la concurrence.
Cette plainte aurait pour argument principal, l'allégation selon laquelle France Télécom, maison mère d'Orange, exercerait un « contrôle de fait » sur Free Mobile à travers le contrat d'itinérance 2G et 3G qu'ils ont signé, ce qui pourrait constituer une entrave à la concurrence.
Cet accord permet à Free, sur l'ensemble du territoire et au grand dam de ses concurrents SFR et Bouygues Telecom, d'écouler le trafic voix et données de ses abonnés au travers du réseau d'antennes-relais d'Orange. En contrepartie, cet accord pourrait coûter à Free Mobile plusieurs centaines de millions d'euros chaque année.
Cet accord d'itinérance fait déjà l'objet d'un examen, à la demande du gouvernement, par l'Autorité de la concurrence. Dans leur requête, les pouvoirs publics se posent la question de savoir si Free ne bénéficierait pas d'un modèle de déploiement durablement plus avantageux que ses concurrents, dans l'hypothèse de la pérennisation de cet accord.
Cette décision, qui doit être rendue à la fin du mois de février 2013, sera déterminante pour tous les acteurs du marché français de la téléphonie mobile.
Très récemment, Bouygues Telecom a porté plainte pour dénigrement et concurrence déloyale contre Free Mobile.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Mobile: Bruxelles veut des forfaits sans coûts d'itinérance en Europe
Mobile : Bruxelles renoncerait à une baisse forte des coûts d'itinérance
Concurrence : Bruxelles demande plus de concessions à Google
Free verse 500 à 700 millions d'euros par an à Orange
Free Mobile doit mettre fin à l’itinérance 3G avec Orange après 2018
SFR : les syndicats exigent des repreneurs qu’ils s’engagent sur l’emploi
Orange : Stéphane Richard défend son bilan
Fragilisé, Stéphane Richard devrait malgré tout rester à la tête d'Orange
Vente de SFR : les deux offres présentent des risques pour l’emploi
Rachat de SFR: Numericable joue les ambitieux dans le très haut débit fixe
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Vente de SFR : 5 questions pour tout comprendre
Télécoms: Bouygues fait campagne pour le rachat de SFR
Orange accueille mille jeunes en alternance pour déployer la fibre et la 4G
Free et Bouygues intéressés par SFR
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Vente de SFR à Numericable : l'accord approche
Moocs: Orange vise les entreprises avec sa plate-forme de cours en ligne