En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

L’Arcep officialise l’enquête sur l’affaire Free-YouTube

L’autorité de régulation vient de publier sa décision du 27 novembre sur l’ouverture d’une enquête administrative sur l’acheminement du trafic entre Google et Free.

laisser un avis
En ce qui concerne le ralentissement du débit des vidéos de YouTube par les abonnés de Free, les choses n’ont pas traîné. L’Arcep confirme sans surprise l’ouverture d’une enquête administrative non seulement sur Free et Google, maison-mère de YouTube, mais également sur d’autres entreprises concernées par l’affaire qu’elle ne nomme pas.
Dans un document de quatre pages, l’autorité de régulation explique cette décision par « des mesures réalisées par une société spécialisée, et publiées par un média en ligne (01 Net), les utilisateurs de la société Free ne bénéficieraient pas toujours d’une bonne qualité de service pour accéder aux services de YouTube, les difficultés survenant en particulier en soirée. » En effet, 01net a publié en octobre dernier un article sur les mesures d'IP Label qui constataient que un dysfonctionnement.
Cette action intervient aussi à la suite des résultats d’une enquête d’UFC-Que Choisir réalisée auprès de 16 000 internautes dans laquelle, « 83% des abonnés Free se déclaraient être dans l'incapacité d'utiliser correctement YouTube et les abonnés SFR et Orange se plaignaient aussi de problèmes similaires, mais dans une moindre proportion. » Désormais, l’Arcep va vérifier « la réalité et l’importance des dysfonctionnements et ralentissements qui lui ont été signalés et en déterminer précisément les causes. »
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Arcep : Free ne « discrimine » pas YouTube, le réseau est « congestionné »
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Xavier Niel se fait le grand avocat de l'offre de Bouygues sur SFR
Free n’est pas inquiet d’une guerre des prix sur l’Internet fixe
Rachat de Bouygues Telecom par Free, « il y a désormais un super Free »
Guerre des prix entre Free et Bouygues : oui au low cost !
Alicebox fait un geste pour ses propres abonnés
Free et Bouygues intéressés par SFR
Mobile: l'appli Box'n TV pour Freebox disponible sous Android
L'Arcep relance le débat sur la fibre optique jusqu'à la box de l'abonné
Mobile : 76,7 millions de cartes SIM étaient en circulation fin 2013
Arnaud Montebourg veut « réformer l'Arcep et réduire ses pouvoirs »
L'Arcep pourra sanctionner un opérateur "par anticipation"
Le réseau 4G de Free s'ouvre aux iPhone 5c et 5s
Roaming gratuit en Europe: SFR et Orange sous pression de Bouygues et Free
Arnaud Montebourg veut calmer les ardeurs de Free
La reconnaissance musicale incorporée à la Freebox Révolution
3G: A.Montebourg voudrait éviter que l'itinérance Free-Orange perdure
Mobile: le parc de cartes SIM "Machine to Machine" en forte hausse
Internet et téléphonie fixe en tête des dépenses des entreprises en 2012