En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Bouygues attaque Free en justice pour l’avoir dénigré au lancement de Free Mobile

Excédé par les « pigeons » et autres noms d’oiseaux de la virulente campagne de lancement de Free Mobile, Bouygues Telecom a annoncé attaquer Free Mobile en justice pour « dénigrement et concurrence déloyale ».

laisser un avis
L'opérateur Bouygues Telecom a porté plainte contre son concurrent Free, le 6 décembre dernier, pour « dénigrement et concurrence déloyale » devant le tribunal de commerce de Paris, a indiqué aujourd’hui, mardi 11 décembre 2012, un porte-parole à l'AFP, confirmant une information du magazine Challenge.

La parodie cinglante ne passe pas

Cette assignation « répond à une campagne de dénigrement lancée par Free lors de son lancement commercial » dans la téléphonie mobile en janvier, a précisé le porte-parole. Lors de la conférence de lancement des deux forfaits Free Mobile avec des tarifs défiant toute concurrence, Xavier Niel, PDG d'Iliad, maison mère de Free, avait fait diffuser un petit film parodique, moquant nommément les dirigeants des opérateurs concurrents et leurs affirmations tenues au fil des années concernant leur stratégies et leurs tarifs. Il avait également utilisé des termes tels que « pigeons » ou « vaches à lait » pour qualifier les clients des trois opérateurs existants.


Pub Free Mobile : Le pigeon par UniversFreebox

Pub ou dénigrement ?

« Vous avez le choix des armes, vous pouvez donner une leçon à votre opérateur en le quittant ou en lui demandant de baisser ses tarifs », avait lancé Xavier Niel lors de sa présentation également retransmise en direct sur internet. « De tels arguments, dans la mesure où ils sont répétitifs et incessants, sont considérés comme un préjudice que Bouygues Telecom souhaite voir cesser », a poursuivi le porte-parole de Bouygues. « Bouygues Telecom juge inacceptable qu'un opérateur utilise le dénigrement contre ses concurrents, leurs clients et leurs collaborateurs, comme une arme de promotion commerciale », a-t-il ajouté.
L'opérateur n'a cependant pas confirmé le montant de 98 millions d'euros qu'il demanderait à Free dans le cadre de sa plainte, comme l'affirme Challenge.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Megaupload : le mandat de perquisition chez Kim Dotcom, finalement jugé légal
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Ultym 4 : le téléphone 4G de Bouygues
Mobile: Bouygues Telecom et SFR finalisent le partage de leur réseau
L'usage personnel et intensif de l'Internet au travail reste une faute
Un des co-fondateurs de The Pirate Bay voit son emprisonnement prolongé
Bouygues Construction participe au réseau fibre optique de l'Oise
Affaire Dieudonné, Fleur Pellerin rappelle que le racisme en ligne est condamnable
Jean-Claude Mailly (FO) : «Free fait du dumping en France»
La géolocalisation de mobile par la police sera encadrée par la loi en 2014
Bouygues Construction organise un hackathon pour réinventer le logement
Forfait 2 euros et 4G : Free permet de désactiver l'Internet mobile
Guerre des brevets : Apple l’emporte face à Samsung en Corée du Sud
En incluant la 4G, Free "rentabilise" son forfait à 2 euros
Free Mobile inclut la 4G dans son forfait à deux euros
Guerre de la 4G : Bouygues Telecom ouvre la 4G sans surcoût à ses forfaits 3G
4G: Free fait chuter ses concurrents en Bourse
Free : les 20 Go restent acquis aux abonnés 4G, même en couverture 3G
4G et Free : les iPhone 5C/5S devront attendre une mise à jour
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher