En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Droit d'auteur et numérique: l'Europe veut une réforme en 2014

La Commission européenne veut présenter en 2014 une réforme du droit d'auteur adaptée à l'ère du numérique. Les auteurs s'inquiètent déjà.

laisser un avis
agrandir la photo
La Commission européenne a tenu, mercredi 5 décembre, un débat d’orientation visant à veiller que le droit d’auteur reste adapté au nouvel environnement numérique. « Des progrès satisfaisants ont été accomplis dans la mise en œuvre de la stratégie en matière de droits de propriété intellectuelle lancée en mai 2011, mais il reste une série de problèmes à régler pour assurer l’existence d’un véritable marché unique dans ce domaine » estime t-on à Bruxelles.
Dans l'immédiat, la Commission va entamer un dialogue avec les parties intéressées sur six domaines où des progrès rapides sont, selon elle, nécessaires : la portabilité transfrontière des contenus, les contenus créés par les utilisateurs, l’utilisation d’instruments de fouille de données et de textes, le prélèvement de redevances pour copie privée, l’accès aux œuvres audiovisuelles et le patrimoine culturel.
D’ici à décembre 2013, selon l'issue de ce dialogue, la Commission n’écarte pas la nécessité d’une initiative des pouvoirs publics, y compris d’une réforme législative.

La société des auteurs audiovisuels lance une pétition

agrandir la photo
Concernant les problèmes de moyen terme, Bruxelles va mener à bien des études de marché, des analyses d'impact et conduire un travail de rédaction législative nécessaires en vue de décider en 2014 de l’opportunité de présenter ou non des propositions de réforme législative.
Cette perspective de réforme inquiète les auteurs. Du côté français, la société des auteurs audiovisuels (SAA), s'est déjà dite « très satisfaite de voir que la Commission a adopté une approche pragmatique et écarté une réouverture immédiate de la directive de 2001 sur le copyrigh ».
Son action de lobbying a déjà commence sous forme d'une pétition dénonçant notamment « la porosité et la promiscuité qui existent entre des intérêts privés anti-droits d'auteurs très puissants et certains services et directions de la Commission".
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L’Internet européen : une belle idée, mais utopique
Joaquin Almunia: « Il n'y a pas encore d'accord avec Google »
Concurrence : Google publie l’intégralité de ses engagements vis-à-vis de l’Europe
L’Europe souhaite que la gouvernance du Net échappe aux seuls Etats-Unis
Roaming mobile gratuit: la France devance le calendrier européen
Concurrence : Google prié d’envoyer de nouvelles propositions à Bruxelles
Protection des données: Viviane Reding peste contre l'inertie de l'Europe
Horizon 2020 : Une présence forte des PME françaises est attendue
Steria et Unisys emportent un contrat de 63 millions d’euros avec Bruxelles
Le plan de l'Europe pour se doter de vrais géants du téléphone
Surveillance de la NSA, les Etats-Unis admettent des problèmes en Europe
Bruxelles veut restaurer la confiance des eurocitoyens dans l'économie numérique
L’Europe offre aux PME un chèque de 10 000 euros pour passer au numérique
Europe : UFC-Que Choisir réclame la fin totale de l'itinérance mobile dès 2014
Neutralité du Net : Bruxelles veut ménager abonnés et opérateurs
Mobile: Bruxelles veut des forfaits sans coûts d'itinérance en Europe
Europe : l'adoption du controversé "paquet télécoms", décalée de 24h
Mobile : Bruxelles renoncerait à une baisse forte des coûts d'itinérance
Réseaux 4G : 75 % des européens en sont privés, selon Bruxelles
Le Commissaire européen à la Concurrence répond à la charge du PDG d’Orange