En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Huawei : pas de preuve évidente de cyberespionnage aux Etats-Unis

Il n'est pas prouvé que la technologie de Huawei a permis d'espionner au profit de la Chine, selon une enquête non-publiée de la Maison Blanche citée par Reuters.

laisser un avis
agrandir la photo
Selon Reuters, aucune preuve n'aurait été, pour l'instant, fournie de l'usage outre-Atlantique de la technologie de Huawei à des fins d'intrusion ou de captage d'informations sensibles au profit de la Chine. C'est ce qui ressort de sources proches des enquêtes (non publiées) effectuées pour la Maison Blanche auprès d'un millier d'acheteurs d'équipements télécoms (opérateurs, FAI, entreprises). « Nous savions que certains membres du gouvernement voulaient réellement des preuves de cyberespionnage actif mais nous les aurions trouvées si elles existaient », aurait déclaré à Reuters une source qui souhaitait rester anonyme.
Les opérateurs et autres clients américains potentiels de l'industriel télécoms Huawei ne coureraient donc pas autant de risque d'être victimes de cyberespionnage que les officiels américains le laissent entendre. Récemment, les équipementiers télécoms chinois (Huawei et ZTE en tête) ont été mis à l'index par une commission du Congrès américain les accusant de menacer la sécurité intérieure.
 
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le Congrès américain prône de punir le cyberespionnage chinois
Zapping Techno 10/10 : retour sur Novembre 2013
Au coeur du centre R&D de Huawei à Shanghaï
Huawei Media Q : un boîtier minuscule pour tout connecter à sa télé
Bienvenue à Shenzen, la Silicon Valley chinoise !
Bienvenue à Shenzen, la Silicon Valley chinoise !
Télécoms: le gouvernement part en chasse contre les équipementiers chinois
Chine : deux millions de personnes employées à surveiller Internet
Cybersécurité: le Chinois Huawei dans le viseur du pouvoir anglais
Bracelets connectés : comment choisir ? (vidéo)
Alibaba investit 692 millions de dollars dans une chaîne de magasins en Chine
Les géants du web chinois frappent à la porte de Wall Street
[MWC 2014] bracelets et porte-clefs : la folie des objets connectés
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Cybersécurité : les conseils pratiques de la Gendarmerie aux entreprises
Rachat de Motorola par Lenovo : "une bonne affaire pour tout le monde"
Piratage Orange: la DCRI saisie de l'enquête (MAJ)
01 Replay : Cybersécurité, où en est-on ?
Allemagne: 16 millions de boîtes email piratées