En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Un compteur électrique communicant qui étale votre vie privée

Un compteur électrique "intelligent" de type Smart Meter aurait été piraté par un petit groupe de hackers allemands. Ce qu'ils y ont découvert fait un peu froid dans le dos.

laisser un avis

Mise à jour du 24 janvier 2012 à 15h00

A la suite de notre article, le service de presse d'ERDF nous a contacté par la voie de son responsable, tenant à publier un démenti à notre article : " Je vous informe que le compteur communicant Linky, dont la généralisation a été validée le 28 septembre 2011 par les pouvoirs publics, n'a jamais été piraté. La mise en place de ce nouveau compteur se fait sous le contrôle de la CNIL qui a publié en 2010 des recommandations que nous avons respectées. ERDF garantit ainsi le respect de la vie privée de ses clients, qui sont les seuls propriétaires des données recueillies." En effet, les hackers allemands n'ont pas piraté un compteur Linky d'ERDF mais un Smart Meter d'origine allemande. D'après le responsable du service de presse, le protocole de communication utilisé par le Linky serait différent du modèle hacké par les pirates allemands. Nous avons donc modifié notre article en conséquence.

Le compteur électrique intelligent d'ERDF, baptisé Linky en France a dès sa sortie été l'objet de nombreuses critiques. D'une part, son prix exorbitant (entre 120 et 240 euros) pourrait, malgré l'engagement pris par ERDF pour une gratuité, être pris en charge par le consommateur.
Par ailleurs, en décembre 2010, l'Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) déclarait que « Si le compteur Linky, tel qu’il est actuellement conçu, apporte des bénéfices en termes de comptage et de gestion du réseau électrique, voire de diminution du contenu CO2 du kWh électrique, ses bénéfices pour le consommateur en termes de maîtrise de la demande restent encore théoriques. » Ce qui a poussé les élus Europe Ecologie/Les Verts de la Ville de Paris à rejeter la décision ministérielle d'installation de l'appareil. En Europe, ce type de compteur "communicant" est appelé Smart Meter comme le montre ce document publié par Itron, la société qui commercialise le Linky.
Et c'est là que nos « pirates technophiles » allemands entrent en scène. En « hackant » un Smart Meter fourni par une société allemande, ils se rendent compte que le boîtier est capable d'identifier exactement le type et le nombre d'appareils connectés dans votre foyer. Pratique pour automatiser le paiement de la redevance audiovisuelle ! Pire, il peut même savoir précisément la chaîne de télé que vous êtes en train de regarder ! Sur le modèle testé, ils s'aperçoivent que toutes les données transitaient entre le compteur et les serveurs de manière non cryptées.
Enfin, poursuivant leurs investigations, ils falsifient les données envoyées à l'aide d'un programme d'émulation, faisant croire que le foyer raccordé au Smart Meter n'avait pas consommé d'électricité pendant deux mois !
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Pour UFC-Que Choisir, le compteur Linky alourdira la facture d'électricité
Linky, le compteur électrique communicant, arrivera dès 2013
Olféo : sécuriser les communications en respectant la vie privée
Microsoft et Facebook récompensent les chasseurs de failles de sécurité
Vie privée : la CNIL alerte les détenteurs d'un compte Paypal
Facebook : les publications des mineurs sont un peu plus protégées
Le compteur électrique intelligent Linky, un projet trop coûteux et liberticide ?
Les hackers, nouveaux chouchous des entreprises
Vie privée : la CNIL s'intéresse aux puces sans contact
Données privées, Google n’a plus que trois jours pour respecter le droit français
AT&T brevette la mise sur écoute des connexions au Net pour protéger le copyright
Près d’un Français sur deux ne se déconnectera pas durant les vacances
Bitdefender : iOS ou Android, lequel respecte moins notre vie privée ?
Lookout, la start up des hackers
Pour le lancement de Windows Blue, Microsoft défie les hackers
Groupe Hardis signe la charte de la parentalité
Edward Snowden, l’homme par qui le scandale PRISM est arrivé
PRISM : Barack Obama veut trouver un compromis entre sécurité et vie privée
Eric Schmidt : « Les erreurs des ados les poursuivront toute leur vie »