En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Une plainte collective contre le WiMAX déposée en Bourgogne

Les plaignants demandent que les connexions hertziennes soient remplacées par des connexions filaires. Il s'agirait de la première plainte du genre dans le domaine du haut-débit sans fil.

laisser un avis
Après les attaques contre les antennes relais de téléphonie mobile, voici celle contre le haut-débit sans fil. L'association Robin des toits signale qu'une plainte collective contre X a été déposée auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Dijon, concernant la technologie d'accès à Internet sans fil WiMAX en Bourgogne. C'est le Collectif pour la vie qui est à son origine.
« C'est la première plainte de cette ampleur », indique une porte-parole du collectif et de Robin des toits. La plainte rassemble une trentaine de personnes, dont un médecin. Une vingtaine de personne s'y est également associée, dont 13 médecins. « Nous ne savons pas ce que va donner la plainte, mais nous sommes prêts à en déposer d'autres ». Selon la porte-parole, d'autres plaintes collectives sont envisagées en France, mais sans préciser où.

« La nocivité n’est pas scientifiquement avérée » pour la région

agrandir la photo
Dans la plainte déposée, on peut lire que « depuis la mise en service d’émissions du type WiMAX dans la proximité de nos résidences, et ceci sans aucune des informations publiques dues à la population dans un régime démocratique, les attaques de notre santé, déjà importantes du fait de la téléphonie mobile, se sont encore aggravées. Ces attaques entraînent un affaiblissement général et des perturbations des fonctions physiologiques et cognitives, ainsi que des douleurs fréquentes et parfois continues, fortes et invalidantes, avec graves troubles du sommeil ».
Les plaignants demandent que cessent les émissions de WiMAX et qu'une distribution filaire remplace l'aérienne. « La distribution du territoire en fibre optique est déjà réalisée à 98 %. Et pour les fins de réseaux en fibre optique aérienne les supports sont déjà en place presque partout ».
C'est la société Altitude Infrastructure (1) qui est le prestataire du réseau WiMAX dans cette région depuis décembre 2008, par l'intermédiaire de sa filiale NetBourgogne. Le projet de couverture du territoire « représente un investissement global de 18,6 millions d'euros », selon la région. Cette dernière indique aussi sur son site que « si, à ce jour, la nocivité des ondes n’est pas scientifiquement avérée, le conseil régional de Bourgogne, en application du principe de précaution, a toutefois décidé de prendre toutes les dispositions pour que les stations WiMAX soient implantées en dehors de toute zone sensible et cela dans une totale transparence ». Un relevé des mesures des niveaux de champs électromagnétiques peut aussi être téléchargé.
(1) Et non Altitude Télécom, comme mentionné par erreur.
La plainte déposée par le Collectif pour la vie :

Collectif Pour La Vie-2

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Facebook : la page « Adopte un gitan.com » fait scandale
Une association de défense des libertés porte plainte contre la surveillance américaine
Police : la préplainte en ligne sera généralisée en mars 2013
Ondesparif, un observatoire pour surveiller les antennes relais
Opérateurs : sursis pour la technologie radio Wimax
WiMAX en retard : pas de sanction pour les opérateurs
Le « super Wi-Fi » utilise la TNT pour raccorder les abonnés à internet
La nouvelle charte parisienne des antennes-relais est déjà contestée
Les réseaux mobiles 4G, une reconversion possible pour le Wimax?
ebizcuss attaque Apple en justice
Antennes-relais : Free Mobile ouvre le dialogue pour l'implantation
La pré-plainte en ligne étendue à toute la France en 2012
Facebook accusé de conserver les données effacées de ses membres
Le compteur communicant Linky, dangereux pour la santé ?
SFR prive Free de son titre de meilleur service client 2011
Le régulateur des télécoms entérine l'échec des réseaux radio Wimax
Plus de 23 000 Américains poursuivis pour téléchargement illégal
Qui a eu la peau du Wimax ?
La technologie Wimax en berne