En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Hanvon, le premier à lancer une tablette e-ink couleur

Le constructeur chinois Hanvon sera le premier à vendre en mars 2011 un lecteur d'e-books avec un écran à encre électronique en couleur.

laisser un avis
Le lecteur d'e-books couleur de Hanvon
Le lecteur d'e-books couleur de Hanvon
Les livres électroniques sont légers, très autonomes (plusieurs semaines) et ont une lisibilité bien meilleure, même en plein soleil, que celle des écrans LCD. Mais ils ont l'inconvénient de leur technologie à encre électronique: leur écran est noir et blanc. Or la société E-ink, qui fournit plus de 90 % des écrans des lecteurs d'e-books, a trouvé un procédé pour ajouter la couleur à ses écrans. Elle utilise un écran noir et blanc avec un filtre couleur superposé. Une vraie révolution !
La compagnie Hanvon, très connue en Chine pour ses lecteurs d'e-books avec 78 % de part de marché, a annoncé qu'elle serait la première à commercialiser un lecteur utilisant la technologie E-ink d'encre électronique couleur, en Chine pour commencer, en mars 2011. Il proposera un écran géant de 10 pouces (9,68 pouces, soit 24,6 cm pour être précis) pour seulement 440 dollars. On est bien loin des écrans monochromes de 6 pouces !

Des couleurs plus fades qu'avec les LCD

Est-ce suffisant pour faire décoller le marché des livres électroniques qui n'a jamais pris son envol, mis à part le Kindle d'Amazon aux Etats-Unis ? L'encre électronique a encore des inconvénients face aux écrans LCD : ses couleurs sont plus fades, elle ne peut pas afficher de vidéos, tout au plus des images animées. C'est pour cela que de nombreux constructeurs s'en tiennent à la technologie LCD pour leurs tablettes. Sony, qui utilise déjà de l'encre électronique pour son Reader, a annoncé qu'il allait attendre de voir avant de se lancer dans l'aventure de l'encre couleur.
A 440 dollars, soit 320 euros environ, le lecteur d'Hanvon sera moins cher qu'un iPad en Chine, où il côute environ 590 dollars. Par ailleurs, ce produit, positionné sur le marché professionnel, aura une connectivité 3G et Wi-Fi.
La couleur fait logiquement suite au noir et blanc, mais elle a bien tardé à arriver dans les livres électroniques pour se positionner face aux tablettes à écran LCD. Le véritable combat entre les deux technologies commencera peut-être en 2011.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Ebooks : Apple pourrait payer 840 millions de dollars pour entente illicite
Le contrôleur imposé à Apple dans l’affaire des ebooks lui coûte trop cher
Amazon propose d’obtenir une version numérique des livres achetés depuis 1995
Entente illicite sur les ebooks, l’amende ne pourrait porter que sur... les ebooks
Ebooks : les éditeurs critiquent les décisions des autorités américaines
Ebooks, Apple a été reconnu coupable d’entente illicite sur les prix
Prix des ebooks : Eddy Cue, d’Apple, admet une hausse des prix liée à l’iPad
eBooks : Apple réfute toute entente et évoque une stratégie de négociation
La première liseuse à écran couleur
eBooks : aux Etats-Unis, les ventes ont augmenté de 41 % en 2012
Ebooks : Numilog et ePagine proposent aux lecteurs une bibliothèque personnelle
Salon du Livre : la lecture de livres numériques a triplé en France en 2012
Ménage de printemps : Google ferme Reader, son lecteur de flux RSS
Ebooks : 55% des Français ne veulent pas lâcher le livre papier
L’UE traduit la France devant la cour de justice sur la TVA des eBooks
Le livre numérique séduit 46 % des jeunes Américains
BNF : bond de 15% de la fréquentation de Gallica en 2012
eBooks : pour les libraires français le prix unique est « essentiel »
Ebooks : quatre éditeurs, dont Hachette, acceptent de changer de pratique