Au siège de la CIA à Langley en 2008.
 
Au siège de la CIA à Langley en 2008. - SAUL LOEB / AFP FILES / AFP

Les espions américains utiliseraient les techniques de groupes de hackers étrangers pour dissimuler leurs traces. Une révélation exploitée par les partisans de Trump pour mettre en doute les cyberattaques russes qui ont déstabilisé l’élection américaine.   

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • hamza meca
    hamza meca     

    "se demandent si l’objectif de ce dernier leak ne serait pas d’étayer la théorie du complot du camp Trump, qui a toujours nié l’implication de la Russie dans la campagne présidentielle américaine."
    je n'y crois pas !!!!! techniquement c'est la théorie qui dit que la Russie a truqué les élections américaine EST la théorie du complot et non l'inverse. ce niveau de manipulation est juste énorme.

Votre réponse
Postez un commentaire