Une taxe sur Internet et les mobiles pour financer le haut-débit ?

Evoquée par Le Figaro et Les Echos, démentie par la Datar, l'idée d'une taxe sur les abonnements Internet et la téléphonie mobile suscite de vives réactions. Elle servirait à financer le déploiement du haut-débit sur l'ensemble du territoire.