Une migration en douceur ?