Une année de tempête pour les sociétés de services en logiciel libre

Trop enthousiastes, nombre de SSLL ont bu la tasse dans les douze derniers mois. La recette des autres : un business model traditionnel et un financement solide.

Votre opinion

Postez un commentaire