Les 137 n'ont pas réussi a se mettre d'accord pour taxer les géants du numérique. Les États-Unis restent en retrait, la France en première ligne.