Surveillance : une plainte contre le Prism français classée sans suite

Mis à jour le
Pour le parquet, les surveillances et interceptions effectuées par la DGSE sont toutes justifiées.
 
Pour le parquet, les surveillances et interceptions effectuées par la DGSE sont toutes justifiées. -

La plainte déposée par deux ONG contre le système d'écoutes et de surveillance de la DGSE a été classée sans suite par le parquet. Selon lui, il n'y a pas eu d'infraction.