Sun, dont la fusion avec Oracle tarde, supprime 3 000 postes

Votre opinion

Postez un commentaire