Sécurité : un mot de passe sur 142 est « 123456 », décidément indétrônable et mal sécurisé
 

Un chercheur en sécurité a passé au peigne fin près d’un milliard d’identifiants, obtenant au passage des résultats statistiques intéressants sur différents groupes linguistiques.

Votre opinion

Postez un commentaire