SCO s'en prend aux utilisateurs Linux

Après avoir attaqué IBM, SCO cherche à intimider l'ensemble de la communauté Linux et invoque un non-respect de ses droits sur les brevets Unix.