SAP contraint de se mettre à la relation client à la demande

Après Salesforce.com, Siebel, Microsoft et Sage, l'allemand se décide enfin à lancer son offre de GRC en ASP. Ses atouts sont plus techniques que fonctionnels.