Russie, surveiller et piller

L'ex-KGB oblige les fournisseurs d'accès à relier leurs serveurs aux services de renseignement... qui s'offrent ainsi un accès gratuit et haut débit au net.