Quand les portables deviennent physionomistes

Le système de reconnaissance GeneLock-Light, mis au point par un éditeur japonais, permet aux téléphones équipés d'une caméra d'identifier le visage de leur propriétaire.