Quand Excel est considéré comme un virus