Près d'un tiers des salariés français s'adonnent au " surf sauvage "

D'après une étude menée par Sofres Interactive, seulement 29 % des salariés français surferaient sur le Net au travail pour leur plaisir contre 44 % des salariés anglais et 51 % des italiens. Surprise : deux salariés sur cinq sont favorables à la mise en place de systèmes de restrictions de la navigation sur le lieu de travail.