Premiers signes d'essoufflement pour la musique en ligne

Le ralentissement de la croissance inquiète les professionnels, notamment les labels indépendants. En France, la musique dématérialisée représente 1,2 % du marché.