Popular Power jette l'éponge

La start-up américaine Popular Power, qui voulait vendre aux grandes entreprises de la puissance de calcul collectée sur les ordinateurs des internautes, cesse son activité. Elle n'est pas parvenue à boucler son premier tour de table.