L’entreprise américaine va être plus sévère avec les applications n’utilisant pas son système de paiement et passant outre sa commission sur les ventes. Malgré tout, elle donne certains gages de liberté aux développeurs.