Pas de reconnaissance faciale dans un stade, avertit la CNIL
 

Un club sportif envisageait d’installer un système permettant d’identifier de façon automatisée les personnes interdites d’accès et les objets abandonnés.