Le CSA devient l’instance centrale de contrôle des fournisseurs de services en ligne en France. Il crée une direction dédiée en attendant de voir ses compétences encore renforcées par des textes à venir.